Cinq raisons pour lesquelles mon foyer sent mauvais

Share this post on:
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
Pinterest
Pinterest
Google+
Houzz
Follow by Email
RSS

Aussi agréable soit l'arôme d'un feu de bois qui brûle, les odeurs du foyer le deviennent beaucoup moins lorsqu'elles parviennent à vous même si l'appareil est éteint.  Les cheminées  étant conçues pour évacuer vers l'extérieur, des émanations qui effectuent le chemin inverse signifient donc que quelque chose affecte son flux d'air. Si ce problème se manifeste, il s'agit probablement de l'une de ces 5 raisons.

Débris

Les feuilles, les petites branches et d'autres types de débris peuvent s'accumuler dans le haut de la cheminée. Non seulement ces matières organiques bloquent le flux d'air du conduit, mais elles se décomposent aussi petit à petit, provoquant éventuellement une odeur de pourriture. Un ramoneur professionnel sera en mesure de résoudre rapidement ce problème en nettoyant les résidus. Si vous souhaitez prévenir cette complication, investissez dans un chapeau de cheminée qui empêchera de nouveaux débris de s'y accumuler.

Animaux morts ou excréments

Les oiseaux, les chauves-souris et les autres petits animaux sont reconnus pour se nicher dans les cheminées. Ces bêtes mortes ou leurs excréments occasionnent souvent de mauvaises odeurs.

Notez toutefois que si l'animal en question est protégé par les lois canadiennes et américaines, comme un Martinet ramoneur, il sera impossible d'enlever le nid immédiatement, sauf s'il est décédé. La meilleure option consistera à attendre que l'oiseau ait quitté. La période d'absence s'étend généralement du 1er septembre au 1er mai de l'année suivante selon le Regroupement QuébecOiseaux. Certains amoureux de l'espèce installent une fausse cheminée dans leur cour afin de leur procurer un habitat et ainsi profiter de leur foyer l'esprit tranquille.

Dans tous les contextes, un chapeau de cheminée peut aider à prévenir ces intrusions.

Humidité

L'odeur qui sort de votre conduit sent-elle le renfermé, le moisi ? Si oui, l'origine peut être attribuée à un excès d'humidité dans votre cheminée. Combinée avec la créosote, l'humidité peut produire une forte senteur, particulièrement avec la chaleur de l'été. Il s'agit généralement d'une signe avant-coureur d'un problème plus important. Trop d'humidité génèrera de la rouille sur le registre, altérant ainsi son fonctionnement, ou causant de graves dommages structuraux à la cheminée et aux parois du conduit. Plus tôt la situation problématique sera détectée, plus la solution sera simple. Par exemple, l'ajout d'un capuchon pare-pluie ou l'imperméabilisation de la cheminée peut suffire.

Dépôts de créosote et de suie

La créosote et la suie consistent en des sous-produits du combustible à apparence floconneuse ou poudreuse qui se forment dans les cheminées. Plus la créosote s'accumule, plus elle prend l'aspect du goudron et devient hautement combustible. En plus d' une senteur d'asphalte ou de barbecue peu appétissante, ces dépôts risquent de bloquer l'ouverture de votre cheminée s'ils ne sont pas régulièrement nettoyés, voire d'augmenter les possibilités d'incendie.

Pression d'air négative

Même le meilleur ramoneur n'arrivera pas à éliminer toutes les émanations désagréables de votre cheminée. Avec le temps, la suie et la créosote s'infiltrent dans la maçonnerie, laissant une senteur même après que les dépôts aient été retirés. Si votre cheminée fonctionne correctement, ces odeurs seront évacuées vers l'extérieur. Cependant, si votre conduit a un contre-tirage (pression d'air négative), c'est-à-dire un mouvement de l'air du haut vers le bas, les émanations seront attirées dans votre maison. Une odeur forte persistante même après un ramonage constitue l'indicateur le plus significatif qu'il s'agit de cette raison.

Pourquoi une pression d'air négative survient-elle ? Ce phénomène peut être entrainé par des modifications apportées à votre demeure, telles que le remodelage, l'isolation et l'ajout d'un système de ventilation.  Une maison est trop hermétiquement fermée attire l'air d'ailleurs et c'est la cheminée qui offre bien souvent la résistance la plus faible.

Il existe plusieurs moyens d'empêcher ce tirage inversé:

  • Lorsque votre foyer est inutilisé, maintenez le registre clôt. S'il ne ferme pas hermétiquement, le phénomène risque de se reproduire.
  • Faire installer un registre au sommet de votre cheminée vous aidera, mais assurez-vous de l'ouvrir lorsque vous utiliserez votre foyer.
  • Les portes vitrées s'avèrent également une bonne solution.

Peu importe la situation, il est toujours recommandé de faire appel à un professionnel qualifié comme un ramoneur qui vous aidera à déterminer la cause de votre problème et à le résoudre.

Pour plus d'information, communiquez avec le marchand PASSION FEU le plu près de chez vous.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
Pinterest
Pinterest
Google+
Houzz
Follow by Email
RSS