Le chauffage par zone, une pratique idéale pour économiser

Share this post on:
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
Pinterest
Pinterest
Google+
Houzz
Follow by Email
RSS

Connaissez-vous le chauffage par zone ? Sujet abordé brièvement dans l'un de nos textes de septembre, cette méthode permet d'épargner sur vos factures d'énergie. Cette économie se révèle d'autant plus importante lorsqu'on sait que 48% de la consommation est attribuée au chauffage et à la climatisation aux États-Unis*, et  54% au Québec (chauffage seulement)**. Voyons plus en détails cette pratique.

Qu'est-ce que le chauffage par zone ?

Chauffer par zone consiste grosso modo à réchauffer les pièces au cas par cas, selon la récurrence de votre présence dans cet espace. Avec un système de chauffage central, la chaleur est répartie uniformément dans toute la maison. Or, les familles passent le plus clair de leur temps dans certaines pièces précises, dont le salon. Elles auraient donc tout intérêt à conserver la température plus fraiche dans certaines pièces, et plus confortable dans d'autres.

Comment y arriver ?

Il existe plusieurs façons de chauffer par zone. Vous pouvez installer des thermostats électroniques dans chaque pièce et moduler leur température séparément, mais seulement si une unité de chauffage se trouve dans chacune d'entre elles. L'utilisation de radiateurs électriques portables peut également faire partie de l'équation combinée à d'autres moyens.

Toutes ces méthodes n'ont toutefois pas les petits plus qu'amènent un foyer ou un poêle, c'est-à-dire une ambiance chaleureuse et un décor magnifié. Les appareils au gaz constituent d'excellents alliés pour le chauffage par zone. Bien que moins puissants, les foyers électriques suffisent généralement à la tâche pour au moins une pièce. De plus, ils sont moins contraignants que d'autres modèles, s'installant à de multiples endroits. Quant aux foyers au bois, certains modèles sont maintenant dotés de technologies qui permettent de déplacer l'air chaud vers d'autres espaces que celui dans lequel il se trouve.

Des économies notables

Selon Hydro-Québec, la société d'État québécoise, abaisser la température de 3⁰ C ( 5 ⁰ F) la nuit et durant votre absence à la maison lors de la saison froide, permettrait d'épargner de 4 à 5% de vos coûts de chauffage. Ces chiffres donnent une idée des économies potentielles générées par le chauffage par zone.

Pour ceux qui craignent d'éventuelles complications liées à une diminution trop importante de la température, ne vous inquiétez pas. Une pièce supporte jusqu'à 15 ⁰ C (59 ⁰F) sans risque. Cependant, un simple degré de moins que la normale établie sur votre thermostat fait déjà une différence sur la facture.

Des facteurs externes qui influencent

Bien évidemment, plusieurs facteurs externes influencent vos besoins en chauffage. Par exemple, l'ensoleillement amène une chaleur supplémentaire alors qu'une résidence moins bien isolée demande un effort supplémentaire à réchauffer.

Si vous souhaitez obtenir une estimation de vos besoins en chauffage, testez notre nouveau calculateur BTU.

*Selon le département américain de l'énergie
**Selon Hydro-Québec

Pour plus d'information, communiquez avec le marchand PASSION FEU le plu près de chez vous.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
Pinterest
Pinterest
Google+
Houzz
Follow by Email
RSS