Quel bois choisir chauffer mon foyer?

Un fort vent du nord qui souffle à l'extérieur, c’est la fin d'une journée stressante, ou peut-être une réunion de famille ou entre amis, quelle que soit l'occasion, tout le monde profite de la chaleur et de l'ambiance relaxante d'un feu de foyer. Les flammes fascinantes, le craquement et le bruit du feu, la chaleur qui rayonne dans la pièce, sont autant de choses qui nous plaisent. Mais pour s’assurer d’avoir un beau feu, que devriez-vous brûler, ou même ne pas brûler? Quel type de bois est le meilleur pour chauffer un foyer? Y a-t-il des types de bois ou combustibles qu’on ne devrait pas utiliser ou même ne JAMAIS brûler ? Avant de déterminer ce qui est le mieux pour chauffer, examinons rapidement ce qu’il ne faut JAMAIS brûler dans un foyer.

À ne jamais brûler

Les ordures ménagères sont en tête de liste à ne JAMAIS brûler. Même si pour certains, cela peut sembler un moyen pratique de réduire la quantité d'ordures à éliminer, brûler des ordures ménagère produit des toxines dans l'air qui sont très mauvaises pour la qualité de l'air.

Eco Logs

Eco Logs

Le bois traité sous pression tombe également dans la catégorie à NE JAMAIS brûler. Le bois traité sous pression contient une variété de produits chimiques afin que le bois en contact avec l'humidité et la terre ne pourrissent pas. Ces produits libèrent des toxines nocives lors de la combustion du bois. Veillez donc à ne pas brûler le bois traité.

L'herbe à puce, le chêne à poison et d'autres font également partie de la catégorie à ne JAMAIS brûler. Examinez le bois pour voir s'il y a des lianes accrochées à l'extérieur. La fumée du bois brûlant avec l'herbe à puce ou le chêne est souvent plus irritante que le contact avec les feuilles, alors soyez prudent avec les vignes laissées sur le bois.

Le bois de grève

Le bois de grève n'est peut-être pas forcément un ‘JAMAIS’ mais soyez toujours prudent.  Était-il dans de l'eau douce ou salée? Quelle est sa teneur en humidité? Le bois de grève, bien que semblant sec, peut souvent avoir une teneur en humidité beaucoup plus élevée en raison du séjour prolongé dans l'eau. Tout bois exposé à l'eau salée aura des résidus de sel incrusté dans la fibre du bois. Brûler du bois imbibé de sel est également très mauvais pour la qualité de l'air et peut endommagé votre foyer.

Enfin, il se peut qu’il se trouve dans votre région des bois toxiques qui ne devraient jamais être brûlés. Bien que cela soit peu courant, certaines régions ont des essences de bois toxiques. Un exemple serait le bois d'Oléandre, que l'on trouve généralement dans les climats plus chaud, sans gel au sol.

https://homeguides.sfgate.com/burning-oleander-produce- poisonous-smoke-75289.html

Je ne prendrai pas le temps, dans ce court article, d'examiner toutes les espèces possibles, mais je vous conseillerais simplement de vérifier dans votre région pour voir ce que types peuvent être présents.

Bois humide

Bois humide

Le bois 'vert'

L’erreur la plus courante lors de la combustion du bois dans un foyer serait de brûler du bois trop humide. Le taux «idéal» typique serait entre 12% à 20% d’humidité dans le bois. La combustion de bois humide, une teneur en humidité trop élevée entraînera une combustion inappropriée. Elle produira une trop grande quantité de fumée et, plus important encore, une accumulation de créosote dans la cheminée. La glaçure à la créosote dans la cheminée est ce qui peut prendre feu. Le créosote peut provoquer un feu de cheminée pouvant endommager la structure. Procurez-vous un humidimètre dans un magasin de foyer local. S'assurer que votre bois a le niveau d'humidité approprié améliorera grandement votre expérience avec le foyer.

Comment choisir le bon bois?

Lorsque je cherche le meilleur bois à brûler, je suggère d’envisager des questions comme: combien de temps est-ce que je veux que le feu brûle? Que se passe-t-il si je suis prêt à aller me coucher avant l'extinction du feu? Un bois plus résineux peut souvent être une meilleure option pour des feux plus rapides. Le peuplier, le pin et même certaines espèces d’érable brûlent plus vite.  Ils peuvent constituer une meilleure option pour des feux plus rapides. Le bois franc est plus dense et brûlera plus longtemps. Par conséquent, lorsque vous allumez un feu le soir, attendez-vous à une période plus longue avant de pouvoir fermer la clé.

Il existe de nombreuses ressources en ligne pour trouver le meilleur type de bois pour les feux de foyer. Voici un tableau assez complet disponible en anglais. https://forestry.usu.edu/forest-products/wood-heating

Les «bûches écologiques» ou les «bûches fabriquées en usine» peuvent être une option populaire pour les personnes qui n’ont peut-être pas de bois de chauffage ou n’ont pas assez d’espace de stockage pour le bois de chauffage. Ces bûches écologiques sont généralement fabriquées à partir de sciure de bois comprimée ou même de café moulu. Certains de ces produits utilisent de la cire de paraffine en tant que liant pour maintenir la sciure de bois ensemble. D'autres sont simplement du bois compressé, de l'herbe ou d'autres produits naturels. Bien qu'ils puissent ne pas avoir la valeur esthétique totale en tant que bois véritable, ces produits peuvent être brûlés en toute sécurité dans votre foyer en autant que les pratiques de sécurité de base sont suivies.

En conclusion

Il y a beaucoup de bonnes options pour votre foyer. Peu importe ce que vous choisissez, renseignez-vous sur les conseils de sécurité de base pour brûler du bois dans un foyer. Choisissez votre bois avec soin et vous profiterez ainsi de nombreuses soirées chaleureuses autour du feu!

Pour plus d'information, communiquez avec le marchand PASSION FEU le plu près de chez vous.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
Pinterest
Pinterest
Houzz
Follow by Email
RSS