Créosote 101: mieux la comprendre et la réduire

Si vous possédez un appareil au bois, vous avez sûrement déjà lu ou entendu maintes fois l'importance de faire nettoyer votre cheminée à chaque année par un expert certifié. Mais connaissez-vous vraiment la créosote, cette matière qu'il faut à tout prix éliminer de votre conduit de cheminée ? Si non, ces quelques informations vous inciteront sans doute à porter une attention particulière à cette tâche ô combien nécessaire.

Qu'est-ce que la créosote ?

La créosote est la principale cause des feux de cheminée. Il s'agit d'une substance malodorante hautement inflammable qui est engendrée par les gaz dégagés lors de la combustion du bois. Lorsque la température de votre conduit est inférieure à 250 degrés Fahrenheit, ces gaz se condensent dans votre cheminée et s'accumulent le long de la paroi. Puisque cette température descend souvent en-dessous du seuil, la créosote s'agglomère régulièrement.

La chaleur extrême et les braises incandescentes qui se propagent à travers la cheminée peuvent enflammer l'amas de créosote, et s'il y en a en quantité importante, le feu pourrait s'étendre à votre maison. C'est pour cette raison que le nettoyage annuel s'avère si essentiel.

Les étapes de l'accumulation

La créosote se forme en différentes étapes. À chaque phase suivante, elle évolue vers une matière plus dangereuse et plus difficile à enlever.

Étape 1: La créosote est molle et squameuse comme la suie. Elle est facile à éliminer à l'aide d'une brosse pour cheminée.

Étape 2: La créosote se condense en une substance squameuse dure et brillante qui adhère à la paroi de la cheminée comme le goudron. Bien qu'elle puisse sembler floconneuse, il est impossible de la brosser aisément à ce stade. La solution la plus efficace réside dans l'utilisation d'une perceuse puissante dotée de tiges métalliques.

Étape 3: Un ramoneur vise à éviter d'atteindre cette étape, car la matière s'est transformée en un combustible collant très concentré. À l'œil, vous percevez le long de la paroi une substance ressemblant à du goudron qui s'épaissit au fur et à mesure que la créosote se condense. Plus elle est massive et dure, plus s'en débarrasser devient ardu.

Il existe plusieurs options pour nettoyer la créosote dans cette forme. Des dissolvants chimiques peuvent être utilisés dans certains cas, ou une tête rotative avec des chaines quand elle présente une consistance dure, mais pas collante. Cette dernière alternative n'est toutefois pas recommandée si votre revêtement de cheminée est conçu en argile ou en céramique, car le processus peut déloger des fragments brisés de la doublure. Dans la plupart des cas, la meilleure option consiste à retirer le conduit de fumée et à le remplacer.

Sans un équipement et une formation appropriés, il est judicieux de laisser l'élimination de la créosote à des professionnels.

Comment minimiser l'accumulation de créosote ?

Si vous possédez un foyer ou un poêle au bois, il est impossible de complètement éliminer ce phénomène. Il existe cependant certaines façons de minimiser la créosote, l'empêchant ainsi d'atteindre la deuxième et la troisième étape avant votre prochain nettoyage. Il s'agit des meilleurs moyens d'y arriver.

N'utilisez que du bois de chauffage qui est bien sec

Il est possible de mesurer l'humidité du bois avec un humidimètre.

Ce bois doit avoir séché pendant 6 à 12 mois et avoir atteint un taux d'humidité de moins de 20% idéalement. Les bûches qui viennent d'être coupées contiennent une grande quantité d'humidité. Cette forte teneur en eau fait en sorte que plus de fumée s'en dégage lorsqu'elles brûlent et ces émanations se transforment en créosote. C'est l'opposé qui se produit lorsque le bois est sec.

Comment déterminer s'il a suffisamment été desséché ? Un humidimètre vous guidera à ce sujet. Vous pouvez vous en procurer un chez un marchand de poêles et foyers.

Avant de tester votre bûche, divisez-la en deux, car la face extérieure ou l'écorce peuvent être sèches, tout en ayant son centre encore humide.

Si vous jugez cette étape inutile ou fastidieuse, sachez qu'une autre bonne raison  justifie de s'y plier. Un bois mal séché diminue le rendement, c'est-à-dire la production de chaleur totale, car une énorme quantité d'énergie est gaspillée pour l'évaporation de l'eau à l'intérieur de chaque bûche.

Assurez-vous que votre feu a un apport d'air suffisant

L'air est essentiel pour un feu efficace. Si votre foyer comporte des portes en verre, il est préférable de les ouvrir afin de laisser les flammes respirer. Ainsi, elles brûleront à une température plus élevée, et élimineront ainsi une plus grande quantité de gaz de combustion.

Placez correctement vos bûches pour un meilleur rendement

La manière dont vous structurez le bois de chauffage affectera la performance. Placez-le de façon serrée avec des espaces intermédiaires pour le flux d'air. Ne fermez pas les portes du foyer (vitrocéramique) et ne restreignez pas trop tôt les réglages du débit d'air avant que le feu ne devienne assez chaud. Il ne l'est pas suffisamment s'il commence à couver et semble vouloir s'éteindre.

Vous trouverez ci-dessous la liste des meilleurs magasins de foyer et BBQ au Virginia (VA)

Mechanicsville, VA

Hearth & Home Shoppe
8151 Mechanicsville Tpk
Mechanicsville, VA 23111

Visitez la page de la boutique

Roanoke, VA

Dixie Building Products Inc.
3342 Melrose Ave NW
Roanoke, VA 24017


Pour plus d'information, communiquez avec le marchand le plus près de chez vous..

16 réponses

  1. Mon fils Samuel vient de s' acheter une propriété à 30 minures de Gatineau à Sainte_Cécile de Masham et le chauffage est à l' eau chaude dans les planchers par un Boaler extérieur, et j' ai remarqué beaucoup de créosote sur sa porte et à l' intérieur de sa fournaise installer il y a à peine, 2 ans, par l' ancien propriétaire, et jamais il n' a nettoyé l' intérieur de la fournaise et pas plus non plus, sa cheminée. L' ancien propriétaire a informé mon fils, que le degré de chaleur devait se situé aisément entre 150 à 175 mais comme mon fils vient ;à peine d' acheter cette propriété en Novembre 2019, il a commandé du bois de chauffage un peu trop tard et a re^cu du bois qui n' est pas du tout sec et actuellement son dégré de chaleur ne peut monter plus haut que 110 à 120 degrés. Ma première question, devrais continuer à utiliser ce bois de chauffage ( érable, merisier etc etc ) ?.... Ma 2e question, comment faire maintenant pour éléminer ce créosote de sa fournaise ?..... Merci beaucoup de votre gentillesse attention à mon égard et bonne fin de journée. C
    • Dominique Page
      Bonjour! Merci pour votre message. Un ramoneur pourrait aider pour le nettoyage de la fournaise et de sa cheminée. Pour ce qui est du bois, pour valider s'il est assez sec pour être brûlé sans créer de la créosote, il serait sûrement utile d'acheter un humidimètre. (moisture meter). Si le bois est en bas de 20% d'humidité, il est bon à brûler. Sinon, c'est mieux d'attendre, pour 2 raisons. Premièrement, le rendement calorifique est réduit de beaucoup avec du bois 'vert', et deuxièmement, la créosote qui s'accumule constitue un risque d'incendie. Espérant que cela vous aidera.
  2. Comment je dois faire pour éliminer du créosote des billets. Merci d'avance
    • Dominique Page
      Bonjour Merci pour votre message. Je suis désolé par-contre, je ne comprends pas votre question. Qu'est-ce qu'un 'billet' pour vous? Dominique
  3. Bonjour, pour un poêle à combustion lente, est-ce utile ou recommandé d'utiliser un produite nettoyeur de cheminée en poudre (Co-Mate par exemple) ? Selon les instructions, j'en verserais une petite quantité directement sur le bois qui brule une fois ou deux par semaine. Merci
    • Dominique Page
      Bonjour! Merci pour votre message. Ce type de produit n'est conseillé que pour les foyers décoratifs en maçonnerie. Il ne faut pas l'utiliser dans un poêle à combustion lente. De plus, nous avons testé ce type de produit dans le passé, et nous n'avons pas pu constater une différence. La meilleure façon de réduire la créosote consiste à brûler du bois sec et à maintenir une bonne température de combustion. Au plaisir! Dominique
  4. Nous avons un foyer opel-2. Nous avons fait ramoner. Au premier feu suivant, mon mari ne s'est pas aperçu que la prise d'air était au minimum. Trois heures plus tard, l'intérieur du foyer est complètement noir, incluant les vitres. Quoi faire? Merci
    • Dominique Page
      Bonjour! Merci pour votre message. Il suffit tout simplement de faire un bon feu! Si le foyer brûle chaud pendant quelques heures, il va se 'nettoyer' par lui-même. Au plaisir! Dominique
  5. Bonjour, J'ai un poêle Supra Etna de 13kw dans une pièce de 40m2... je sais! il est trop grand pour la pièce... l'ancien proprio vendu la maison avec.... et je n'ai pas le budget pour changer de poêle et de conduit en ce moment... de plus je n'ai pas beaucoup d'arrivé d'air, car très bien isolé, et j'ai une VMC à coté du poêle... la totale!! - Problème : Le tirage n'est pas terrible, et sur tout je suis obligé à chauffer pas beaucoup.... donc peu de feu et peu de bouches pour éviter avoir trop chaud... Alors mes questions : - J'ai enlevé le déflecteur et ça va beaucoup mieux à niveau de tirage. Quels sont les risques de rester comme ça? - Le poêle et le conduit (inox flexible à l’intérieur d'une ancienne cheminée) ont 6 ans, donc pensez vous que il y a trop de créosote ? comment je peux vérifier ? et si "oui" il y a une manière de l'enlever avec un produit ? Je vous remercie beaucoup de m’éclairer de tout cela, si vous pouvez.... Bien cordialement, Gabriel
    • Dominique Page
      Bonjour Gabriel Merci pour votre message. Nous sommes basés au Canada, donc les informations que je vais fournir peuvent s'appliquer, mais il serait mieux de valider localement. Voici les réponses en ordre: 1. Le déflecteur a 2 utilités. La première est au niveau de l'efficacité pour augmenter le transfert de chaleur. La deuxième est au niveau de la sécurité, pour aider à diminuer les températures dans le conduit en inox, ce qui pourrait conduire à un incendie si la température à l'intérieur du conduit excède les limites. Donc enlever le déflecteur n'est pas recommandé. 2. Pour vérifier le niveau d'accumulation de la créosote dans le conduit, il y deux façons. Premierement, une inspection visuelle ou par caméra. Elle peut être faite par un ramoneur de cheminée. La meilleure façon de l'Enlever est avec une brosse. Au Canada, ces brosses sont vendues en magasin. Bon succès avec votre nouvelle demeure! Restez au chaud! Dominique
  6. Bonjour, Est-ce une bonne idée d'utiliser des cocottes de pin ou d'autres conifères pour démarrer un feu dans un foyer à combustion lente? Merci
    • Dominique Page
      Bonjour Nicole Merci pour votre message. Vous avez une bonne question! Utiliser du bois pour allumer, c'est excellent! Une cocotte de pin est une excellente idée! Écologique en plus! Bravo! Dominique
  7. J'ai un liquide brun qui coule de ma cheminée il faut faire quoi et et pourquoi cela ce produit-il merci
    • Dominique Page
      Bonjour Michel Merci pour votre message. Un bon ramonage est de mise. Est-ce que votre cheminée a un chapeau pour empêcher la pluie d'entrer? Une fois ces deux éléments vérifiés et complétés, il faut absolument brûler du bois sec et maintenir de bons feux chauds et vifs. Ces éléments combinés vont garder votre cheminée propre plus longtemps. Au plaisir! Dominique
  8. Bonjour, Notre avons installé une cheminée type "cheminée de château" dans notre salon (une très grande pièce de 8 mètres sous plafond). La cheminée est donc très grande et le conduit également. Malgré le ramonage, un dépôt noir vitrifié s'est formé sur les briques du foyer à l'intérieur, impossible à enlever sauf en frottant avec une brosse métallique (et encore). Autre problème : le foyer a tendance à refouler, environ 15 minutes après l'allumage, on voit des volutes de fumée passer sous le manteau de la cheminée à l'intérieur de la pièce. Cela ne dure pas, mais je remarque le lendemain matin la présence de petites particules de suie, peu nombreuses mais bien visibles sur des objets de décoration en porcelaine blanche, et ce jusqu'à 4 mètres du foyer. Est-ce normal qu'un foyer ouvert dégage de genre de particules (très peu nombreuses je le répète mais présentes quand-même ) ? Nous utilisons du bois très sec (moins de 10% d'humidité), allumons le feu en suivant les consignes, avons placé un extracteur de fumée en haut de la cheminée sur le toit afin d'améliorer le tirage. Nous avons également installé un dispositif "Finoptim", qui est un insert ouvert, dans le foyer, afin d'augmenter la température à l'allumage, pour remédier à la problématique du grand conduit froid, mais rien n'y fait, la cheminée s'obstine à refouler, environ une fois sur trois, et envoie des petites quantité de suie à l'intérieur. Et enfin : depuis quelques années, une odeur désagréable se dégage lorsque nous faisons du feu et persiste jusqu'à plusieurs jours après la flambée. S'agit-il du créosote (dépôt noir vitrifié) qui s'est déposé sur les briques ? Ayant des problèmes respiratoires (asthme) j'ai très peur que l'on s'intoxique flambée après flambée. Qu'en pensez-vous, et quelle serait la solution (à part cesser tout simplement d'utiliser cette cheminée) ?
    • Dominique Page
      Bonjour Frédérique Merci pour votre message. Je suis désolé de lire que votre foyer ne fonctionne pas parfaitement. Votre installation étant unique, il serait impératif de faire venir un expert. Il est possible qu'une partie de la solution réside dans le chapeau de la cheminée. Certains chapeaux sont mécaniquement ventilés et aide è faire sortir les gaz de fumée. Je ne sais pas ce qui est disponible dans votre région. C'est pourquoi il serait bien de faire venir un expert pour explorer les pistes de solution. C'est certain qu'il y a une solution!

Ajouter un commentaire

Twitter
Visit Us
Tweet
Pinterest
Pinterest
Pinterest
Houzz
Follow by Email