Tout ce que vous désirez savoir à propos de :

La capacité et l'efficacité dépendent de plusieurs facteurs. L'élément qui influencera le plus la réponse est la taille de votre foyer en pieds cubes. Les plus grands peuvent brûler plus de combustible, donc chauffer avec plus d'efficacité un espace plus important. La grandeur de vos pièces, le type de bois et l'isolation de votre maison  joueront également un rôle. Vos portes et vos fenêtres doivent être bien isolées.

Le type de bois aura un effet sur l'efficacité de votre foyer, poêle et encastrable, de même que sur la durée de combustion et la chaleur dégagée. Il aura également une portée sur les exigences d'entretien et de service. Pour un performance optimale et un minimum d'entretien, choisissez un bois bien sec

Lorsque vous achetez du bois de chauffage ou que vous le coupez vous-même, il contient généralement beaucoup d'humidité et doit sécher dans un endroit sec. Le temps varie de six mois à un an, le plus long étant le mieux.  Si vous ne savez pas comment  déterminer s'il est prêt, il existe un appareil portatif qui mesure le niveau d'humidité dans vos bûches. Si elles atteignent un seuil de moins de 25%, utilisez-les.

Il est très important de ne jamais brûler du bois qui a été traité avec des produits chimiques. Ces matières  peuvent endommager votre foyer, poêle ou encastrable ainsi que nuire à votre environnement et à votre santé. Évitez le bois peint, le bois traité sous pression, le bois de grève et les panneaux de copeaux. Servez-vous plutôt de bois résineux ou de bois franc qui produisent les mêmes niveaux d'énergie. Ce dernier fournit toutefois davantage de chaleur et brûle plus longtemps, ce qui explique son prix plus élevé. L'érable et le chêne sont d'excellentes options. Les tableaux ci-dessous vous indiquent les types de bois idéaux pour votre appareil au bois.

D'autres facteurs importants sont à prendre en considération. Pensez notamment  à la facilité d'allumer et de brûler du bois et à la quantité de fumée qu'il dégagera. Les feuillus sont les meilleurs pour ce qui s'appelle le «coaling», c'est-à-dire la capacité du bois à former un lit de braises pour alimenter le feu.

Payer moins cher n'est pas toujours ce qu'il y a de mieux. Le prix reflète parfois la performance et la durée de vie de votre foyer. L'idéal consiste à trouver un équilibre entre débourser un montant élevé et bas. Misez davantage sur la qualité de fabrication qui vous procurera un meilleur rendement et une longévité à un prix juste. Cette méthode vous évitera bien des tracas dont celui d'un appareil qui cesse de fonctionner peu de temps après son installation.

La règlementation ciblant les poêles à bois polluants a récemment été resserrée. L'Environmental Protection Agency(EPA) a établi des normes sur le niveau de pollution qu'un appareil à bois peut émettre car sa fumée renferme des particules et des gaz nocifs. Avant l'entrée en vigueur des nouvelles règles, les poêles à bois typiques émettaient de 70 à 80 grammes de particules par heure. Les modèles modernes non catalytiques émettent moins de 4,5 grammes par heure. Pour les poêles catalytiques, ce chiffre s'élève à 3 grammes par heure. Les deux types sont conformes au règlement en vigueur.

L'Environmental Protection Agency (EPA) a fixé des normes d'air pur, ce qui signifie que les poêles à bois doivent maintenant être dotés d'un système de rebrûlage. Il s'agit de composants spéciaux qui réduisent la pollution des particules. Il existe deux différents types de poêles soit catalytiques et non-catalytiques.

Les poêles à bois catalytiques sont munis d'une petite chambre de combustion. La fumée doit traverser un filtre en céramique appelé catalyseur. En raison des températures très élevées, tous les sous-produits contenus dans la fumée y sont brûlés, ce qui la rend beaucoup plus propre. La chambre de combustion nécessite un nettoyage annuel. Le catalyseur peut généralement durer environ 10 000 heures. Attention toutefois, le moment où vous devez engager ou désengager l'amortisseur est crucial.

Les poêles à bois non-catalytiques sont pourvus de tubes d'air secondaire qui se trouvent au sommet de la chambre de combustion. Ces tubes combinent la fumée émise avec l'air chaud. Ils brûlent plus de 90% des particules et gaz contenus dans la fumée. D'une durée variant de 10 à 20 ans, ils comportent divers avantages comme un faible entretien et un système de rebrûlage automatique sans inquiétude.

Quel que soit le modèle pour lequel vous optez, ils brûlent proprement et efficacement. Les poêles non-catalytiques sont cependant réputés pour leur facilité d'utilisation avec un système de contrôle simple. Pour accroître  la puissance de chauffage, il suffit d'augmenter le débit dans le contrôleur d'air et vice-versa. Les poêles catalytiques exigent que l'amortisseur soit manuellement fermé et ouvert. Vous devez également garder un œil sur les températures des gaz de combustion pour déterminer le bon moment pour répéter le processus.

Référez-vous d'abord au manuel d'utilisation qui est fourni avec chaque foyer, poêle et encastrable au bois. Vous y trouverez des instructions détaillées, des règles d'installation ainsi que des images et des diagrammes illustrant les exigences de dégagement. Si vous achetez un modèle moins récent, il peut ne pas être répertorié ou testé. Dans ce cas, fiez-vous à la liste des codes par défaut (NFPA211 aux États-Unis et CSA B365 au Canada) pour savoir comment installer correctement votre appareil.

La chaleur par convection est produite lorsque l'air est soufflé sur un élément chauffant et en absorbe la chaleur. L'air est ensuite diffusé par convection dans la pièce, ce qui élève la température ambiante. La chaleur radiante est créée en chauffant les objets et les personnes, ce qui la rend moins efficace pour augmenter la température. Cependant, elle se révèle assez efficiente dans les petits espaces.

Installez des portes en verre ou un écran de cheminée pour tenir vos enfants et vos animaux de compagnie loin du feu. Il existe différents styles d'écran dont certains modèles transparents qui vous permettront de profiter de la vue tout en vous assurant de leur sécurité.

Les sous-produits du processus de combustion peuvent provoquer une accumulation de différents dépôts, incluant la créosote, sur les portes en verre de votre foyer ou poêle à bois. Ils tendent à s'accumuler dans le conduit de votre cheminée la rendant ainsi dangereuse et très inflammable. Le problème s'évite en suivant quelques conseils simples.

Brûlez toujours du bois bien sec pour minimiser l'accumulation. Le bois humide génère plus de créosote. Les feux petits mais chauds réduisent les niveaux de créosote en consumant entièrement le bois. Cette méthode minimise également les émanations et augmente la chaleur. Dernière recommandation, ouvrez les conduits d'aération pour diminuer les dépôts.

Si vos portes en verre sont tâchées par le créosote, laissez-les refroidir puis essuyez-les à l'intérieur pour éliminer les résidus volatiles. Utilisez idéalement du papier journal humide pour mener à bien cette tâche. Si les accumulations sont goudronneuses et collantes, allumez un feu et brûlez du bois sec pendant plusieurs heures. Les flammes devraient détruire la plupart des dépôts.

Technique moins connue, imprégnez un papier journal humide de cendres de bois et frottez ensuite vigoureusement sur le verre pour enlever les dépôts tenaces. Terminez en essuyant à nouveau avec un autre morceau de papier mouillé.

Si vous préférez une solution professionnelle, un nettoyeur de verre spécial est disponible chez plusieurs de nos détaillants. Il est idéal pour éliminer les résidus.

Et comme mieux vaut prévenir que guérir, profitez de votre feu avec le registre ouvert. Vous gardez  ainsi la fumée loin de la surface, ce qui rend plus difficile la formation de dépôts.

Oui, c'est possible !  Transformez votre foyer au gaz à l'aide d'un encastrable. N'oubliez pas que vous aurez besoin d'un approvisionnement en gaz ou en propane et d'une ventilation adéquate. Nos détaillants vous accompagneront pour choisir la meilleure option pour votre maison. N'essayez jamais de convertir votre foyer sans l'aide d'un expert ou d'un installateur qualifié. Vous courriez des risques inutiles. Assurez-vous également que votre nouvel appareil est sécuritaire et en bon état de fonctionnement.

Vous ne pouvez malheureusement pas. Il serait même dangereux de tenter l'expérience. N'essayez sous aucun prétexte.

Votre cheminée est mal aérée si la fumée s'infiltre dans votre maison plutôt que de monter et sortir à l'extérieur. De nombreuses raisons et réponses sont possibles pour expliquer et résoudre le problème.

Avant tout, vérifiez que votre poêle à bois ou foyer est correctement installé et qu'il correspond aux normes actuelles. Si tout va de ce côté, ce n'est toutefois pas une garantie que votre appareil fonctionnera comme prévu.

La taille de votre cheminée jouera un rôle important. La chambre de combustion et le conduit de la cheminée doivent être de la bonne grandeur et correctement installés pour obtenir une ventilation efficace. La plupart des poêles à bois nécessitent un conduit de cheminée d'un diamètre de six pouces. Pour les foyers à dégagement zéro, cette mesure s'élève à huit ou même dix pouces de diamètre.

Un autre facteur déterminant est la conception de cheminée. La fumée s'évacue efficacement si elle se dirige directement vers le haut et donc, vers l'extérieur. Les coudes et autres décalages peuvent entraîner quelques problèmes. Bref, si vous en avez l'occasion, optez pour une cheminée droite, sans déviation.

Les cheminées construites à l'extérieur d'une maison sont généralement très froides et demandent plus de temps à réchauffer pour une aération efficiente. Si vous envisagez d'installer une cheminée métallique préfabriquée à l'extérieur de votre domicile,  assurez-vous qu'elle est fermée et isolée pour réduire les difficultés liées à sa ventilation.

La pression atmosphérique négative peut causer ces complications, en particulier dans les demeures plus récentes. Les maisons d'aujourd'hui sont mieux isolées, ce qui signifie qu'il y a moins d'air pour remplacer celle consommée pendant la combustion. Ce phénomène se produit le plus souvent dans les sous-sols.

Parmi les autres raisons, les ventilateurs de cuisine ou réguliers et les séchoirs à vêtements en cours d'utilisation peuvent interférer dans le processus d'aération. Il faut également ajouter des facteurs externes comme la conception de votre toit, les arbres près de votre cheminée, les vents dominants et même la localisation de votre maison.

Les facteurs étant nombreux, communiquez avec un technicien professionnel qui diagnostiquera le problème et vous proposera des solutions.

La meilleure façon de minimiser la quantité de fumée qui s'infiltre dans la pièce est d'ouvrir la porte de votre poêle lentement.  Laissez une très petite ouverture puis attendez. Ouvrez la davantage ensuite.

Le nettoyage doit être effectué sur une base annuelle. Profitez-en pour prévoir une inspection afin de prévenir tout problème potentiel.

Les appareils au gaz ne requièrent généralement pas beaucoup d'entretien. Vous devez toujours faire appel à technicien certifié sur une base annuelle pour l'inspection et l'entretien. Un spécialiste sera également en mesure de vérifier les éventuels fuites de gaz ou problèmes d'évacuation. Le tout sera réalisé à coût relativement faible.

Personnellement, vous pouvez nettoyer la porte vitrée aux deux mois afin de prévenir les amoncellements de dépôts collants. Vous devez impérativement utiliser un nettoyant pour vitre de foyer au gaz pour cette tâche. Ce type de nettoyant fournit un meilleur résultat et aidera à conserver l'aspect neuf du verre.

Les fonctions de votre appareil au gaz varieront selon la marque et le modèle que vous possédez. Avec de nombreux foyers et poêles, vous pouvez allumer et éteindre à l'aide d'une télécommande ou d'un interrupteur mural. Le thermostat permet de régler la température et une opération automatisée de votre appareil au gaz.

Vérifiez d'abord que votre alimentation en gaz est ouverte. Une fois la confirmation obtenue, cherchez le panneau de contrôle qui se situe derrière une porte ou derrière les grilles du foyer.  Continuez en repérant les deux boutons utiles, soit d'ignition et «on/off» qui se trouvent d'ailleurs l'un à côté de l'autre. Le premier est généralement rouge ou noir. Tournez ensuite le bouton d'allumage en position «pilote» et pressez-le sans relâcher pour laisser un peu de gaz se rendre jusqu'à l'appareil. En même temps, appuyez à trois reprises sur le bouton d'ignition à environ toutes les 30 secondes pour que la veilleuse s'allume. Tenez le bouton sans relâcher pour un autre 10 à 15 secondes. Terminez en tournant le bouton à la position «on».

Si vous rencontrez une coupure de courant, suivez les mêmes étapes.

Même si vous n'utilisez pas votre foyer pendant douze mois, il est préférable de laisser la veilleuse allumée toute l'année. Vous évitez ainsi la visite d'insectes indésirables dans le foyer  et d'autres potentiels problèmes qui nécessiteront des correctifs dans votre système.  Soyez sans crainte pour votre portefeuille, garder la veilleuse en état de fonctionnement n'utilisera qu'une petite quantité de gaz.

En suivant les instructions précédentes, assurez-vous de maintenir le bouton d'allumage pendant une minute après que le témoin lumineux se soit illuminé. Cette procédure permet de garantir que la flamme est allumée et stable. Si vous éprouvez toujours des difficultés avec la veilleuse, prenez rendez-vous avec un technicien certifié qui déterminera  la nature du problème.

La chaleur intense des flammes suffit souvent à convaincre les enfants et les animaux de garder leurs distances. Cependant, vous devriez peut-être prendre des mesures supplémentaires et acheter un écran  de cheminée. Ce dispositif de protection est à la fois fonctionnel et attrayant.

Pourquoi une odeur de fumée se dégage-t-elle de mon nouveau foyer ou poêle?
Au début, un nouveau foyer peut émettre de la fumée et/ou des odeurs qui s'expliquent par la peinture et la finition de l'appareil. Lorsque vous l'utilisez pour la première fois, la peinture «cuit» et une partie de la finition brûle. Aérez tout simplement la pièce et l'odeur disparaîtra graduellement d'elle-même. Si elle persiste après plusieurs utilisations, arrêtez de l'employer et faites appel un à technicien certifié.

Votre porte en verre accumulera des dépôts avec le temps. Il est recommandé de les nettoyer sur une base annuelle ou plus tôt si vous le désirez.

Vous pouvez généralement transformer votre foyer au propane  en un foyer au gaz naturel sans problème.  Pour y arriver, vous avez besoin de changer certaines pièces avec un ensemble de conversion. Il est toutefois préférable de procéder à ce changement avec l'aide d'un professionnel certifié afin de garantir la sécurité de tous.

Très populaires, les poêles à granules sont respectueux de l'environnement et faciles à utiliser.  Ils s'installent dans de nombreux endroits, y compris dans des zones impossibles pour d'autres foyers et poêles.  Fabriquées à partir de matériaux recyclés, les granules génèrent efficacement de la chaleur et réduisent, par conséquent, vos factures d'énergie. Elles s'entreposent facilement et ne prennent pas autant d'espace que les bûches de bois.

L'efficacité des poêles et encastrables à granules s'élève à 80-85%. C'est pourquoi ils sont si populaires !

Les granules sont fabriquées à partir de résidus de bois tels que les sciures et les copeaux de bois. Ces résidus sont comprimés pour créer des pastilles de même forme, taille, densité et teneur en humidité afin qu'elles produisent la même énergie lorsqu'elles sont brûlées.

Il existe des granules de qualité premium et standard. Les granules de qualité supérieure se révèlent meilleures car elles ont une faible teneur en cendres et génèrent plus de chaleur.  Vous avez également le choix entre plusieurs marques dont les seules différences sont le type de bois et de sciures qui est utilisé. Avant de sélectionner une variété, n'oubliez pas de lire les instructions de votre appareil pour savoir quel type votre appareil brûle. Les granules de bois résineux sont reconnues pour brûler efficacement avec beaucoup moins de cendres que les granules de bois franc.

Il faut d'abord charger les granules dans une trémie qui se trouve sur le dessus de l'appareil. À l'aide d'une vis sans fin, cet entonnoir porte les granules jusque dans un pot de combustion en acier inoxydable. Le processus est contrôlé par un système techniquement avancé qui régule la puissance de chauffage et le temps de combustion. Ensuite, le système amène l'air sous haute pression dans le fond du pot au travers des granules pour une combustion optimale . Les appareils aux granules sont généralement équipés d'un échangeur de chaleur. L'air de la pièce est amené dans des tubes d'échangeurs de chaleur. Rendu au sommet de la chambre de combustion, il est diffusé dans votre maison grâce à ventilateur à vitesse variable.

Le combustible brûle avec une efficacité de 95%, ce qui procure une chaleur optimale. Les granules se consument pour devenir une fine cendre qu'il vous faudra nettoyer ponctuellement.

Les poêles à granules ont une longue durée de vie. Leurs fabricants conçoivent des appareils de qualité qui sont généralement garantis pendant plusieurs années ou durant une période limitée. Privilégiez un détaillant de foyers bien connu pour votre achat. Vous vous assurerez ainsi d'un produit de qualité supérieure et d'une installation dans les règles de l'art. Évitez les bonnes affaires en ligne, sans quoi vous pourriez vous retrouvez avec quelques surprises.

La plupart des appareils à granules ont besoin d'un conduit en «L» de 3 "ou 4". Selon l'emplacement de l'appareil, il peut être installé verticalement ou au travers d'un mur. Vous avez également la possibilité d'utiliser votre cheminée de maçonnerie existante en y installant une gaine en acier inoxydable préfabriquée en usine.

Les granules s'achètent habituellement en sacs de 40 livres qui sont faciles à entreposer et plus économes en espace que les bûches en bois. Une provision de granules pour l'hiver remplira une superficie d'environ 6 pieds en largeur, en profondeur et en hauteur. Conservez-les dans un endroit sec comme un garage, une buanderie, un hangar ou un sous-sol.

Les granules  sont nettes, faciles à ranger, à utiliser et à manipuler. Il est peu probable que vous trouviez des insectes ou de la saleté dans les pastilles.  Il s'agit également d'un forme de chauffage  propre et respectueuse de l'environnement.

La plupart des poêles à granules et des encastrables fonctionnent avec un système d'allumage automatique, ce qui rend le processus très simple. Vous pouvez également contrôler la température à l'aide d'un thermostat mural avec certains appareils. Évitez d'acheter des poêles à granules qui nécessitent de l'alcool gélifié pour fonctionner car ils doivent être allumés manuellement.

Cette capacité de chauffage dépend du nombre de BTU dégagé par votre appareil.  Plus le niveau de BTU par heure est élevé, plus il génère de chaleur et chauffe un important espace. À pleine puissance, certains poêles aux granules peuvent produire entre 40 000 et 45 000 BTU par heure. Il est possible d'ajuster la sortie en la réduisant pour chauffer une zone plus petite. Un poêle à granules de dimension moindre fournira entre 8 000 et 28 000 BTU par heure. Un grand poêle à granules générera normalement jusqu'à 70 000 BTU par heure. Ces appareils procurent de la chaleur pour des zones allant de 300 à 3000 pieds carrés.

Votre appareil à granules a besoin d'un entretien hebdomadaire ainsi que d'une inspection annuelle. Vous devez nettoyer le pot en acier inoxydable à chaque semaine, les tubes d'échange de chaleur et le tuyau d'échappement à chaque année.  Videz les cendres régulièrement et contrôlez visuellement l'appareil de temps en temps pour vous assurer qu'aucun air ne s'échappe des portes en verre. Bref, vérifiez s'il est en bon état de fonctionnement.

Votre poêle à granules peut avoir un cendrier muni d'une poignée qui recueille les cendres.  Vous pouvez enlever ce plateau même si le feu est toujours allumé. Il suffit de le retirer, de vider les cendres et de le replacer. Si votre appareil n'a pas de système d'évacuation des cendres, il est recommandé d'utiliser un aspirateur à cendres. Il est très important de ne pas utiliser un aspirateur résidentiel qui n'est pas certifié pour aspirer des cendres. Les cendres chaudes pourraient l'endommager.

La vitesse à laquelle les granules sont introduites dans le creuset de combustion et la rapidité du ventilateur détermineront la quantité de chaleur produite par votre poêle. Plus les granules sont insérées rapidement, plus la chaleur générée est élevée. Cette vitesse se règle automatiquement par le thermostat ou manuellement sur l'appareil.

Le prix que vous payez reflète normalement la qualité de la performance et la longévité de votre appareil. Investissez donc sur un produit de qualité qui vous procurera le rendement désiré.  Vous aurez de cette façon la paix d'esprit et plus de temps pour vous car vous éviterez plusieurs problèmes ! Des appareils de marque reconnues fabriqués aux États-Unis et au Canada sont généralement le meilleur choix pour le long terme.  La disponibilité des pièces de remplacement, le respect de la garantie et le service après-ventes seront de qualité supérieure pour des appareils conçus ici.

Si vous avez d'autres questions, communiquez le marchand membre PASSION FEU le plus près de chez vous.

Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
Pinterest
Pinterest
Google+
Houzz
Follow by Email
RSS